Vos questions sont entre de bonnes mains

Anorexique

Partager
Envoyer par email

La personne qui souffre d'anorexie mentale souffre bien souvent de troubles associés.

Chez la personne anorexique, le refus de manger et la peur de prendre du poids sont rarement des troubles isolés.

Plusieurs troubles associés à l'anorexie

En plus des symptômes de l'anorexie habituels, certains troubles viennent compléter le tableau clinique :

  • dépression,
  • anxiété sociale,
  • obsessions-compulsions,
  • conduites addictives.

Les troubles associés à l'anorexie disparaissent avec la reprise de poids.

Ils méritent un traitement spécifique s'ils persistent alors que l'anorexie est contrôlée.

Dépression : chez 1 anorexique sur 2

Un état dépressif plus ou moins profond s'observe chez près d'une anorexique sur deux.

La dépression est plus fréquente dans les formes :

  • avec crises de boulimie,
  • ou prise de laxatifs et de diurétiques.

La dépression des anorexiques est liée autant à leur profil psychologique qu'à leur dénutrition.

Dans 5 à 10 % des cas, la dépression conduit l'anorexique à pratiquer une tentative de suicide.

L'anxiété sociale : présente chez 1 anorexique sur 4

La peur des contacts sociaux, du regard et de la parole des autres comme de leur jugement s'observe chez environ une anorexique sur quatre.

Attention ! Cette peur est trop facilement rattachée à la personnalité timide et dépendante, surtout chez l'anorexique restrictive.

Paradoxe supplémentaire difficile à gérer au quotidien : l'anorexique recherche en fait ce contact et ce regard qui lui font peur.

Cela aboutit parfois à un comportement d'exhibition, où elle montre à outrance ce qu'elle veut pour mieux dissimuler ce qu'elle veut cacher.

1 anorexique sur 5 a des obsessions-compulsions

Les idées obsédantes et les comportements compulsifs s'observent chez une anorexique sur cinq.

Elles concernent :

  • l'alimentation : choix hypersélectif, découpages rituels des aliments, disposition ritualisée dans l'assiette,
  • le poids : vérifié parfois plusieurs par jour,
  • ou le tour de cuisse : mesuré plusieurs fois par semaine,
  • plus rarement : le lavage répété des mains, le rangement méticuleux, la fermeture des portes, le refus du contact physique.

Attention ! Au début, ces obsessions sont trop facilement attribuées au caractère perfectionniste de l'anorexique.

Les conduites addictives chez les anorexiques

Nombre d'anorexiques, surtout avec boulimie, abusent :

  • de médicaments (laxatifs et diurétiques), mais aussi tranquillisants, stimulants, compléments nutritionnels à base de vitamines ou de sels minéraux,
  • d'alcool, en cachette de l'entourage ou sous prétexte de fête (bindge-drinking ou biture express),
  • de tabac,
  • de cannabis ou de drogues diverses, notamment pour couper la sensation de faim ou apaiser l'anxiété.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
marianne durieux

hypnose holistique et humaniste | www.elan-sante.fr

Expert

irène casali

hypnose éricksonienne et contes métaphoriques

Expert

judith arequion

formatrice en massage bien-être à strasbourg | espace renaitre

Nouvel expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.